Batisport se lance dans la couverture sportive photovoltaïque

Depuis 2020, la construction est soumise à l’obligation d’appliquer la réglementation sur les bâtiments à énergie positive. Un virage nécessaire pour faire face à la crise énergétique et répondre aux objectifs de préservation de l’environnement et du climat.

À l’heure où le rapport du GIEC tire plus que jamais la sonnette d’alarme et nous implore de revoir nos modes de production et de consommation énergétique, la technologie photovoltaïque tire son épingle du jeu.

Impliqué dans le développement durable et l’avenir des générations futures, pour Batisport, le projet de réalisation de structures sportives intégrant l’énergie photovoltaïque était depuis longtemps un objectif à atteindre et développer.

Sous l’impulsion de son dirigeant, Aurélien Grazilly, ce projet se concrétise aujourd’hui avec l’arrivée d’un partenaire de confiance pour l’étude et la pose de couvertures photovoltaïques.

Aujourd’hui, il est indispensable d’envisager et concevoir le bâtiment sportif comme un ensemble global qui prend en compte les enjeux de consommation d’énergies et de maintenance.

Le mot d’Aurélien Grazilly, dirigeant et fondateur de Batisport

« Pour Batisport, il était nécessaire de faire évoluer nos constructions. Nous avons choisi de nous orienter vers le photovoltaïque qui représente l’avenir.

Il nous semblait également primordial d’anticiper les obligations mises en place par la loi RE2020 dont l’objectif est d’améliorer la performance énergétique et le confort des constructions privées, publiques et industrielles et de diminuer leur empreinte carbone.

À titre personnel, nous pensons également que si les obligations fixées par la loi RE2020 doivent être applicables à titre privé (pour les maisons individuelles), il est normal que de leur côté, les collectivités les appliquent sur leur future réalisation ou rénovation de bâtiments sportifs.

Aujourd’hui, nous sommes heureux de vous annoncer que nous avons trouvé un partenaire, avec qui nous travaillerons pour l’installation de couvertures photovoltaïques sur vos bâtiments sportifs »

Vers de nouvelles préoccupations en faveur du développement durable et de la protection de l’environnement

Ces dernières années ont vu la mise en place de nombreuses lois et labels visant à systématiser la prise en compte des problématiques environnementales et de consommation d’énergie notamment dans le secteur de la construction.

Loi Climat et Résilience

Promulguée le 24 août 2021, cette loi vise à lutter contre le dérèglement climatique et le renforcement de la résilience face à ses effets. Cette loi ancre l’écologie au cœur des préoccupations de notre société : urbanisme, mobilité, services publics, éducation et mode de consommation.

La loi climat et résilience vise notamment l’accélération de la transition écologique vers un modèle de consommation énergétique neutre en carbone en apportant son soutien aux énergies renouvelables. Pour cela, elle instaure l’obligation d’installer des panneaux solaires ou des toits végétalisés sur chaque construction ou rénovation lourde de grands bâtiments, de surfaces commerciales, d’immeubles de bureau et parking en fonction de leur surface.

Décret « Eco Energie Tertiaire »

Ce décret entérine les obligations de réduction de consommation énergétique à mettre en œuvre sur les bâtiments tertiaires.

Plan Climat-air-énergie territorial (PCAET)

Conçu comme un outil de planification, il permet aux collectivités d’aborder l’ensemble des problématiques environnementales avec pour objectif d’atténuer le changement climatique par le développement des énergies renouvelables et la maîtrise des consommations d’énergie.

Démarche « RSE »

La démarche Responsabilité Sociétale des Entreprises les engage à contribuer aux enjeux de développement durable et à rechercher un impact positif sur la société tout en conservant un modèle économiquement viable.

Label bâtiment durable (RBR 2020)

Le RBR 2020 (Réglementation Bâtiment Responsable) généralise le recourt à la construction de bâtiments à énergie positive.

Label E+C-

Ce label est décerné aux constructions à énergie positive qui évaluent leur empreinte carbone en respectant les seuils fixés par la CSCEE (Conseil Supérieur de la Construction et de l’Efficacité Énergétique).

Couverture, toiture : la cinquième façade considérée comme élément valorisable.

La raréfaction du foncier disponible, la sanctuarisation des plans de zonage, la limitation de l’artificialisation des sols entraînent une complexification de la conduite des projets de construction. Chaque structure doit être pensée dans un souci d’optimisation globale avec une valorisation de chacune des surfaces disponibles.

Aussi appelés « cinquième façade », la toiture et les éléments de couverture font partie intégrante de l’enveloppe globale d’une structure sportive. En toute logique, cet espace doit donc être optimisé dans le cadre d’une bonne gestion des ressources énergiques. La flexibilité et l’adaptabilité du bâti doivent impérativement savoir répondre aux besoins des générations futures, aux besoins de rentabilité de la réalisation et à ses éventuelles modifications.

Toiture photovoltaique

Autrefois laissée vide, la surface de la couverture est considérée aujourd’hui comme un espace valorisable à part entière qui peut accueillir les nouvelles générations de panneaux photovoltaïques et répondre aux attentes en matière de développement durable et de production d’énergie.

Les 5 enjeux de développement de la construction sportive

Lors des Rencontres Professionnelles du Sport qui se sont tenues en mars 2022, les différents intervenants se sont penchés sur les enjeux de développement des équipements et bâtiments sportifs en cohérence avec les nouvelles contraintes en matière d’énergie, de mobilité et d’éco-responsabilité.

5 grands enjeux se détachent :

  • Moderniser et optimiser les consommations d’énergie des bâtiments.

  • Réhabiliter et adapter les constructions en cohérence avec l’évolution des usages.

  • Limiter les contraintes d’entretien et développer les capacités d’accueil.

  • Créer l’offre intégrée à l’espace urbain et se connecter aux enjeux de mobilité douce.

  • Développer les itinéraires et modèles économiques « 4 saisons ».

Panneaux solaires

Bâtiment à énergie positive : qu’est-ce que c’est ?

Un bâtiment à énergie positive (aussi appelé BEPOS) est une structure dont l’objectif est de produire davantage d’énergie qu’elle n’en consomme. Pour atteindre cet objectif, les constructeurs ont recourt à l’installation d’une source de production locale d’énergie qui, associée à l’infrastructure existante, le rend producteur de l’énergie nécessaire à son fonctionnement.

La production d’énergie excédentaire peut soit être stockée et utilisée plus tard, soit revendue pour réintégrer le réseau électrique.

Apparition de la toiture photovoltaïque dans la construction sportive : un levier économique et écologique

La couverture photovoltaïque fait désormais son apparition sur les structures sportives.

Les constructions sportives (tribunes, gradins, stade, terrain de sport couvert, etc.) disposent en général d’une couverture pouvant couvrir plusieurs centaines de mètres carrés.

De grande taille, idéalement exposée aux rayons du soleil de tous côtés, les toitures de bâtiments sportifs sont une surface idéale pour la pose de panneaux solaire et la production d’énergie électrique par le biais d’une installation photovoltaïque.

Les panneaux solaires (ou panneaux photovoltaïques) sont un moyen de produire de l’électricité tout en valorisant la surface que représente la toiture.

L’installation de panneaux solaires sur la toiture permet de l’alimenter en électricité « verte » et renouvelable. Passer à la technologie photovoltaïque est un moyen concret et efficace pour réaliser des économies en énergie, mais aussi pour réduire l’empreinte carbone et l’impact écologique d’un bâtiment.

Comment fonctionne une couverture photovoltaïque ?

Une couverture photovoltaïque a pour but de permettre la transformation de l’énergie solaire en électricité. Pour cela, le toit (maintenant considéré comme la cinquième façade d’une construction) est couvert partiellement ou intégralement par des panneaux solaires. Ces panneaux sont composés de cellules photovoltaïques, qui, grâce aux rayons solaires et à un ondulateur, produisent et transforment un courant continu en courant alternatif.

Cette électricité est alors réinjectée dans la structure afin qu’elle s’auto-alimente en énergie électrique.

L’installation d’une couverture solaire sur le toit d’une structure sportive est un excellent moyen, d’un point de vue économique et environnemental, de produire l’électricité nécessaire au fonctionnement des équipements de votre bâtiment à partir d’une source d’énergie gratuite.

Panneaux photovoltaiques

Faites confiance à Batisport pour la réalisation de votre couverture photovoltaïque

Spécialiste de la construction sportive : boulodromes, tribunes, complexes sportifs, terrains de tennis couverts … Grâce à notre technologie modulaire brevetée, nous sommes en mesure de réaliser votre projet de toiture photovoltaïque.

Votre projet sera réfléchi et conçu en concertation avec notre partenaire photovoltaïque pour s’adapter à la pause de panneaux solaires, à la répartition et l’utilisation optimale de l’électricité produite.

Envie de lancer la construction d’une toiture photovoltaïque ? Demandez-nous un devis !

Demander un devis

Location de surface ou bâtiment auto-suffisant ?

Deux options motivent la décision d’opter pour une toiture photovoltaïque : le souhait d’avoir un bâtiment autonome en électricité et de s’affranchir du réseau public, ou la volonté de rentabiliser une surface de toiture jusque-là non valorisée.

Location de la toiture pour la pose de panneaux solaires

Lorsqu’une toiture atteint une surface de 700m carrés, il est possible de la louer pour l’installation de panneaux solaires. Dans ce cas de figure, la production d’électricité n’est pas destinée au bâtiment qui supporte la couverture photovoltaïque, elle appartient au propriétaire des panneaux solaires qui peuvent la revendre pour qu’elle soit injectée dans le réseau public.

Toiture photovoltaïque visant l’autonomie énergétique

Vous pouvez choisir d’opter pour la pose de panneaux solaires afin d’alimenter directement votre bâtiment sportif en électricité (vestiaire, gymnase…). Dès lors, votre bâtiment devient auto-suffisant en électricité et dispose d’une source d’énergie naturelle et renouvelable gratuite. Le retour sur investissement est optimal.

Par ailleurs, il faut savoir que le coût de fonctionnement d’une couverture photovoltaïque sur votre toit est quasi égal à 0.

Trois raisons d’opter pour une toiture photovoltaïque pour votre couverture sportive

Désormais, il est possible d’utiliser la toiture, jusqu’ici toujours sous-exploitée et ne présentant aucun intérêt économique.

Réduire la consommation électrique

Votre bâtiment sportif est désormais alimenté en électricité par les panneaux solaires installés sur sa toiture. Les factures d’électricité pour le fonctionnement de votre bâtiment diminuent de façon drastique.

Installation et mise en œuvre rapide de vos panneaux solaires

L’installation de panneaux solaires sur la toiture est rapide et sans difficulté particulière. Très robustes, les panneaux solaires ne demandent que très peu d’entretien et sont opérationnels immédiatement.

Solution de construction éco-responsable

Recourir à l’installation de panneaux solaires sur la couverture est un moyen concret de réduire l’empreinte carbone et d’investir dans la lutte contre le réchauffement climatique et la promotion des énergies renouvelables.